Comment bien nettoyer son four

De nos jours, l’usage d’un four pour faire cuire vos repas ou pour réchauffer vos aliments, est une méthode très pratique. Comme vous le savez peut-être déjà, un four est un appareil électronique qui, par un système qui produit de la chaleur à grande échelle et à grande intensité, parvient à opérer un changement considérable sur les aliments ou les objets que vous y introduisez. L’usage de cet appareil, requiert un minimum de règles qu’il est important de savoir. Ainsi, pour bien en prendre soin, il faut savoir le nettoyer régulièrement. Voici quelques astuces vous permettant de bien le faire.

Qu’est-ce qu’un four

Avant de parler des détails liés au fonctionnement d’une chose, il faut s’assurer que vous maitrisez vraiment ce dont il est question pour ne pas verser dans un discours vide qui n’a rien à avoir avec le contexte en jeu. C’est donc pourquoi, il est utile de préciser tout d’abord ce que c’est qu’un four. En effet, le four, comme cela a déjà été souligné plus haut, est avant tout un appareil. Mais c’est un appareil un peu particulier, dans la mesure où il est destiné à quelque chose de précis. 

En fait, l’appareil que constitue le four, consiste en un dispositif qui lui permet de produire énormément de chaleur. C’est cette production de la chaleur qui à son tour, favorise la transformation des aliments ou des objets, qui y sont introduits. Vous comprenez donc, que les différentes tâches auxquelles le four peut être identifié, sont nombreuses. 

En effet, en plus de la cuisson des aliments, le four permet de chauffer les autres aliments précédemment mis au frais. Remarquez que les tâches dont il est question, concernent les usages qu’un four de cuisine peut favoriser. En dehors des fours que vous pourriez installer dans vos cuisinières, il existe bien d’autres sortes de four. Ce qui importe ici, ce sont les fours de cuisine. 

Parmi les fours de cuisine, il en existe aussi différentes sortes. Il y a par exemple, les fours dont l’usage nécessite l’énergie du soleil d’une part, et les fours qui disposent de micro-ondes pour les alimenter. Après ce bref détour, sur ce que c’est qu’un four, il convient de dire comment il fonctionne.

Fonctionnement d’un four

Comme les distinctions qui précèdent le notifient, un four peut-être solaire ou à micro-ondes. Les fours solaires sont des fours qui nécessitent le soleil pour leur fonctionnement. Quant au four à micro-ondes, comme vous le devinez peut-être, il est beaucoup plus sous l’influence des effets provoqués par les rayons de la micro-onde. C’est ce qui lui permet de produire de la chaleur, pour faire bouillir de l’eau ainsi que les aliments que vous y mettez. 

Que vous disposiez d’un four solaire ou à micro-ondes, la méthode de leur usage est la même. C’est une méthode très simple. Elle est tout de même pratique, dans la mesure où, elle n’exige pas un grand effort, sinon votre attention. En réalité, pour l’utiliser, il vous suffit de mettre à l’intérieur de l’appareil, l’aliment que vous souhaitez réchauffer et que vous le laissiez à l’intérieur, le temps qu’il faut. 

Ayant été soumis à la chaleur à l’intérieur du four, l’aliment se transforme par la cuisson. En fait, la chaleur qui agit sur les aliments peut provenir de l’intérieur du four même, comme de son extérieur. Généralement, ce qui est à l’origine de cette chaleur, peut être l’électricité ou un gaz naturel ou encore l’énergie du soleil. 

Remarquez que le type de four le plus utilisé de nos jours, est sans doute le four de cuisine. Mais sa forme la plus à la mode, est celle qui fait usage du bois ou de l’électricité. A ce titre, il est important que vous sachiez que l’usage du four mérite, quelle que soit sa forme, un entretien, afin d’éviter de l’endommager trop vite ou de porter atteinte à son efficacité en raison d’un probable usage inadéquat. Par conséquent, il faut savoir comment l’entretenir.

Comment prendre soin de son four ?

Comme vous en aviez l’habitude, il vous arrive de nettoyer bien régulièrement votre maison, afin de la maintenir propre. De la même façon, en utilisant bien souvent votre four, vous avez besoin de le nettoyer aussi, non seulement pour le garder propre, mais surtout, pour le garder toujours en forme. Pour nettoyer votre four, vous pouvez recourir au moyen le plus simplet le plus fréquemment utilisé qu’est le nettoyage au chiffon ou à l’éponge.

En fait, c’est une ancienne méthode. Elle consiste plus précisément à introduire l’éponge ou le chiffon dans le four, juste après l’avoir utilisé. Il faut que cette éponge ou le chiffon dont il est question, soit bien humide. C’est ça qui permet de dégager les déchets provoqués par la chaleur. Toutefois, il faut reconnaître que cette méthode est bien ancienne et n’est plus en tant que telle d’actualité. 

Aujourd’hui, pour nettoyer le four, c’est d’autres techniques qui sont prisées. Au nombre de ces techniques, il y a celle qui consiste à faire usage du bicarbonate. En fait, c’est une technique qui vient compléter celle qui existait déjà. Il ne s’agit plus en fait, de faire usage seulement d’un chiffon, mais d’y ajouter aussi du bicarbonate. C’est une technique assez simple et très efficace, car elle permet l’élimination systématique des déchets contenus dans le four, surtout des graisses. 

Mais attention ! Evitez toujours de ne pas appliquer cette technique, sur les fours dont la matière est faite en aluminium.

Quelques recommandations relatives au nettoyage de votre four

Le danger de l’usage de la technique précédemment évoquée sur de l’aluminium, est que le bicarbonate rend systématiquement incolore tous les fours qui sont ainsi conçus. Aussi, en faisant l’option de cette technique pour votre nettoyage, prenez la peine d’enlever la grille de votre four. Faites aussi attention à la lèche-vitre, si vous envisagez faire un nettoyage complet, c’est-à-dire, l’intérieur et l’extérieur du four.

Si à défaut de faire usage du bicarbonate, vous trouvez que cette technique ne vous convient pas peut-être à cause de la qualité de votre four, vous feriez mieux d’utiliser par exemple le sel que vous ajouterez à votre éponge mouillée dans une quantité d’eau plus ou moins tiède. Notez qu’il ne s’agit pas ici de faire usage d’une éponge relativement dure. Faites plutôt l’option d’utiliser une éponge plus ou moins tendre ou carrément une brosse douce comme celles qui sont en nylon par exemple.

N’attendez pas de longs moments avant de penser au nettoyage de votre four. Si en dépit de vos efforts, vous remarquez que votre four est devenu sale, voire trop sale, gardez surtout votre calme. La raison est peut-être que vous en aviez fait un usage fréquent. Cependant, une autre possibilité s’offre à vous. Eh bien, c’est celle qui consiste, à utiliser de l’ammoniaque. Voici comment vous vous y prendrez dans ce cas. 

Salt in wooden table

La solution de l’ammoniaque

Vous pourriez mettre l’ammoniaque dans un bocal, que vous mettrez par la suite dans le four. Après y avoir le bocal dans lequel il y a l’ammoniaque, vous fermerez votre four. Vous ne le mettez pas en marche, mais vous le maintenez éteint. Après quelques minutes, ouvrez votre four et assurez-vous que les déchets qui s’y trouvaient se sont détachés et sont disposés à être enlevés. Mais vous ne devrez pas vous en tenir à cela. 

En ouvrant votre four, puisque les déchets décollés sont toujours à l’intérieur, il faut que vous vous appliquiez à les enlever avec un torchon ou un chiffon que vous aurez au préalable plongé dans l’eau, histoire de le rendre plus humide. Après avoir enlevé ces derniers déchets, vous voudriez bien ne pas fermer le four. Laissez-le ouvert pendant un certain nombre d’heures, de préférence la nuit. Ce n’est qu’après cela que vous pourriez à nouveau en faire usage. 

Par ailleurs, en dehors de toutes ces techniques manuelles pour nettoyer votre four, il y a des fours très perfectionnés équipés de dispositifs automatisés qui leur assurent un nettoyage, dès que vous déclenchez lesdites fonctionnalités. C’est une méthode visiblement simple qui n’exige pas que vous vous dérangiez assez comme pour les autres techniques. 

En utilisant ces techniques automatiques, veillez à mettre suffisamment d’air à l’endroit où vous en faites usage, car il y a des substances qui se libèrent chaque fois que vous les sollicitez. Et même après avoir appliqué ces méthodes, faites toujours l’effort de procéder à un nettoyage à l’aide d’un linge plongé dans l’eau et rendu humide. 

Prendre soin de son four sans recourir aux produits chimiques

En bref, on retient de ce qui précède que la méthode la plus pratique que vous devriez priser est celle qui ne recourt pas aux produits chimiques pour le nettoyage du four. C’est ce qu’il vous faut en effet, si vous avez à cœur, un bon entretien de votre four. En ce sens, s’il y a une recommandation à faire, c’est celle du bicarbonate ou du sel.

Pour finir, il faut retenir que l’urgence de nettoyer régulièrement votre four s’impose. Recourez à ces différentes méthodes et appréciez leur efficacité.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :