La véritable recette du moelleux au chocolat

Le chocolat séduit. Et parce que tout le monde en raffole, il se distingue de la plupart des déserts et est offert lors des occasions particulières telles que la Saint-Valentin, la Pâques ou la Noel. Là où il y a du chocolat il y a des cœurs réjouis qui en redemande. Et la fascination pour le chocolat ne date pas d’aujourd’hui car il a toujours tant convoité et a toujours connu un franc succès. C’est dans cette logique que le désert au chocolat également n’est pas délaissé. 

Cet ingrédient que l’on peut qualifier de magique leur apporte la touche qui vient réconcilier tout le monde. Très souvent les déserts au chocolat font l’unanimité chez la plupart des gourmands et en particulier les fans de pâtisserie. C’est sans doute la raison qui explique pourquoi cet ingrédient soit au cœur de l’un des déserts les plus connus et les plus aimés au monde : Il s’agit du moelleux au chocolat, à ne pas confondre avec le fondant au chocolat ou le simple gâteau au chocolat. Le moelleux aux chocolat est bien particulier tout d’abord de son histoire avec son créateur, un chef français qui a su se faire un nom par son talent. 

Ensuite, ce désert en particulier fascine grâce à sa présentation originale et unique en son genre. Il se distingue du simple gâteau au chocolat avec un cœur qui fond, comme l’expression, que l’on désire savourer à la petite cuillère et même jusqu’à s’en lécher les doigts. Et pour cette particularité, le moelleux est tant apprécié et tant demandé. Il fait rêver c’est sûr, mais pas seulement, on en est tous accros du plus petit au plus grand. Le moelleux au chocolat n’a pas d’âge. Que ce soit pour un évènement d’une grande envergure comme un mariage, un baptême ou un simple repas familial, un goûter pour enfants etc… il s’invitera comme le désert idéal.  

Rien de mieux également pour s’offrir un moment de plaisir personnel après une longue semaine. Le moelleux au chocolat est toujours la bienvenue à toutes les saisons. Amoureux de pâtisserie, de chocolat et de désert gourmant, cet article vous fera découvrir ou redécouvrir pour certains, la véritable recette du moelleux au chocolat ! Ainsi vous serez capable de le réaliser vous-même à la maison pour une occasion spéciale, ou pas. Avec cette recette, vous tenez entre les mains de quoi mettre de l’eau à la bouche et faire fondre le cœur des grands comme des plus petits. 

Histoire du moelleux au chocolat

Tout d’abord, il convient de retracer l’histoire de ce désert qui a su ravir les papilles de plus d’un.  Le moelleux au chocolat est un désert particulier. Il est inventé seulement en 1981 par Michel Bras, un chef cuisinier français né le 04 Novembre 1946. Originaire de l’Aveyron où est établi son restaurant, celui-ci recevra 3 étoiles en 1999 au Guide Michelin. Un restaurant digne de son propriétaire et qui est classé parmi les dix meilleurs restaurants au monde. L’idée du moelleux au chocolat lui viendra comme par hasard, un jour où il faisait froid et où la chaleur vint réanimer la joie grâce à une tasse de chocolat chaud partagé avec l’ensemble de sa famille. 

C’est en rentrant chez lui après une sortie de ski de fond que tout débuta. Il faisait très froid, ce qui rendait l’atmosphère de la maison assez glaciale, et toute la famille était dans un silence complet. Puis, en buvant du chocolat chaud, chacun a pu se réchauffer et retrouver le sourire. L’ambiance également s’est transformée assez rapidement dans le salon, pour devenir plus chaleureuse. Cette expérience a marqué l’esprit de l’inventeur, qui a voulu la retranscrire par un désert. Cependant elle ne s’est pas faite aussi facilement, cela a pris deux années environ à Michel Bras pour pouvoir matérialiser cette idée, après de multiples tentatives. Ce n’est qu’en 1981 qu’enfin, le moelleux au chocolat est définitivement inventé par le cuisinier

Une invention inspirée d’un moment intime qui va lui procurer tant de fierté que de joie, en tant que cuisinier. Le moelleux au chocolat est un franc succès. Il éblouit par son goût, par son histoire et surtout par son cœur fondant. C’est un désert qui se compose d’un cœur fondant composé d’une pâte à biscuit et une ganache au chocolat congelée. C’est pour cela que ce désert flirtant entre le chaud et le froid offre un cœur coulant comme un volcan en éruption. Le pari de Michel Bras a bien été respecté tant ce désert réchauffe par sa beauté et par son originalité.

Il convient donc pour respecter au mieux la recette de Bras. Elle se compose de 2 pâtes bien distinctes : 

Première pâte : Pour la ganache

Les ingrédients intervenants à ce niveau seront : 

  • 15 cl de crème liquide
  • 20 g de beurre
  • 100 g de chocolat noir, 70% de cacao pur

Comme astuce, il convient de la préparer à la veille ou encore tôt le matin.

Faire fondre le beurre dans une casserole à feu moyen, y ajouter la crème et remuer.

Une fois le mélange bien incorporé, assurez-vous qu’il comme à remuer pour pouvoir y verser du chocolat. Ne vous arrêtez pas de remuer jusqu’à obtention d’un mélange lisse. 

Verser dans des petits moules, cela vous aidera à avoir une cuisson plus rapide.

Laissez reposer au congélateur pendant 6heures de temps. 

Deuxième pâte : 

Pour celle-ci, il conviendra de la préparer au moins 5heures avant le moment ou le désert sera servi.

Les ingrédients pour ce deuxième tour sont les suivants :

  • 100g de chocolat noir à 70% de cacao
  • 75g de beurre demi sel
  • 2 œufs
  • 75g de sucre
  • 40g de farine de riz
  • 40g de poudre d’amande

Dans une casserole, faites fondre le chocolat et le beurre précédemment découpé en morceaux, au bain-marie. Une fois chaque ingrédient bien fondu, mélanger délicatement jusqu’à obtention d’un mélange homogène.

Retirez le mélange du feu une fois que vous êtes satisfait. Vous pourrez y ajouter de la farine de riz. Comme astuce, vous pouvez remplacer la farine de riz par de la fécule. Remuez bien le tout.

Une fois satisfait du résultat, ajoutez de la poudre d’amandes. Une fois de plus, remuez bien le  tout.

Casser les œufs et séparez les blancs des jaunes pour des usages différents, pour cela utiliser deux récipients bien distincts. Commencer par ajouter les jaunes d’œufs au mélange. Pour ce qui est des blancs d’œufs, rajoutez leur une petite pincée de sel. C’est la touche magique. En effet le mouvement du fouet va incorporer des bulles dans les blancs, le sel viendra donc aider les protéines contenues dans cette partie des œufs à coaguler plus rapidement. 

Utiliser soit un fouet soit une batteuse électrique pour monter les blancs en neige. Bien évidemment la batteuse électrique vous permettra d’aller plus vite et d’optimiser vos chances d’avoir un rendu parfait. Le secret de cette pâte réside en effet dans sa fusion avec les blancs des œufs montés en neige. Ceux-ci apporteront une douceur inévitable au cœur de votre moelleux. L’astuce pour vous assurer que vos blancs sont bien montés est de mettre le récipient à l’envers. Si rien ne coule, c’est parfait ! 

Une fois satisfait de votre résultat, versez les blancs montés dans le mélange, utiliser une Maryse. Pour ne pas casser les blancs d’œufs et ainsi perdre l’effet recherché, mélanger délicatement en vous servant d’une spatule. 

Laissez la pâte et commencer à beurrer le papier sulfuré des deux côtés avec du beurre fondu au préalable. Vous pourrez utiliser des cercles dans lesquelles vous mettrez le papier sulfuré. 

Une fois cette étape achevé, utilisez une douille que vous remplirez du mélange. Une fois la pâte dans la douille, remplissez les cercles délicatement.

Il est temps de démouler la pâte laissée au frais durant tout ce temps ! Démoulez les petits mélanges qui ont été congelés. Ils seront tous enfoncé dans les cercles comprenant la deuxième pâte. Une fois enfoncés, recouvrez le tout de la deuxième pâte. Chaque cercle devra donc comprendre en son cœur, une partie de la pâte au préalable congelée. 

Une fois que vous vous êtes assuré de cela, déposez votre plateau comprenant les petits cercles au réfrigérateur. 

Une fois le temps écoulé, préchauffez le four à 190°C. Cela doit être fait 45mn avant le moment prévu pour la dégustation. 

Mettez les gâteaux dans le four et laissez-les cuire pendant une durée de vingt minutes environ.

Une fois enfourné, il est conseillé de ne pas rouvrir la porte du four avant les 20 minutes requises, sans quoi vous risquez de retarder la cuisson. Une fois le temps écoulé, vérifiez la cuisson en utilisant un couteau que vous enfoncerez sur les bords du gâteau. Si celui-ci ressort sec, c’est que c’est prêt.

Sortir le plateau du four et démouler. Enlevez également le papier sulfuré précédemment utilisé. Vous pourrez le saupoudrer le sucre glace. 

A déguster en famille ou entre amis, à n’importe quel moment de la journée !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :